MENU

+212 (0)6 63 23 31 76

+212 (0)5 24 33 66 93

Accueil / blog / L’avenir des voitures solaires

L’avenir des voitures solaires

La voiture solaire, c’est aussi une voiture électrique, mais, elle charge une partie ou le totale de ses batteries à partir de l’énergie solaire. En fait, et jusqu’à nos jours, le nombre de véhicules de transport routier solaire est particulièrement limité à cause de la quantité d’énergie nécessaire dont l’automobile a besoin alors que la plupart des véhicules solaires fabriqués est dans le but de participer aux courses de voitures solaires. Cependant, ce type de véhicules pourrait un jour avoir sa place sur nos routes.

Comment fonctionne une voiture solaire ?

Une voiture solaire est un véhicule qui est équipé par des panneaux solaires sur le toit pour recevoir les rayons du soleil et les transformer en énergie électrique. Cette énergie passe par le contrôle et la régulation de la puissance en fonction du ou des moteurs qui gèrent les roues du véhicule.  En plus, cette automobile dépend du soleil dans la mise en marche de son moteur qui la qualifie « voiture solaire ».

Avantages du véhicule solaire :

  • Pas de dégagement des gaz, il contribue à la protection de l’environnement,
  • Pas de carburant, le coût de déplacement reste stable.

Inconvénients du véhicule solaire :

  • Coût de fonctionnement est élevé,
  • Le moteur ne doit pas être lourd, toute surcharge réduirait ses exploits,  il doit être très léger à l’extrême ;
  • Les roues devraient être d’une épaisseur très élevée, avec une grande constance et d’une structure maille.
  • Faible autonomie, car, les modules photovoltaïques placés sur le véhicule ne permettent pas d’assurer son autonomie mais, ils y contribuent.

L’histoire de l’innovation de la voiture solaire :

En 1962, la première voiture qui fonctionne grâce à l’énergie solaire a été montrée au public. Les panneaux solaires photovoltaïques sont installés sur le toit de l’automobile. Ces dits panneaux contiennent 10 640 des cellules solaires exclusives. Bien que, ce type ne pourrait atteindre que quelques petites distances, pourtant que le système est de back-up batterie.

Après vingt ans, le professeur Edward Passerini de l’Alabama University a construit une nouvelle voiture solaire, alimentée de panneaux solaires sans la batterie de secours, l’oiseau bleu qui a été exposé dans le Knoxville en 1982, en une exposition universelle. Cependant, la production n’a été pas en masse.

Au début de l’an 2009, la Toyota Motor Corp a secrètement développé une voiture qui fonctionne totalement par l’énergie solaire, selon certains rapports.

Par ailleurs, la véritable production des véhicules solaires n’a pas encore atteint son objectif, cela après un demi-siècle d’essais et d’efforts. Notamment, l’installation des cellules solaires sur le véhicule pour produire au moins une partie de l’énergie nécessaire : la climatisation, les appareils de communication ainsi que les autres appareils électroniques de voitures analogues qui devraient être alimentées grâce à l’énergie extraits du soleil qui encouragera dans l’avenir les nouvelles recherches dans le secteur des véhicules avec des moteurs solaires.

Si aujourd’hui, la production en masse des véhicules solaires reste surtout au stade expérimental, sans doute cette fabrication aurait sa place dans l’univers de la construction des automobiles, notamment du transport dont le but est écologique.

Voir Aussi

Voitures électriques au Maroc

Le Maroc contribue ces dernières années, comme tous les pays du monde, à la diminution …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *